GPA au Portugal : la grand-mère donnera naissance à son petit-enfant

Evrard Martin
Septembre 11, 2017

Ce premier cas de gestation pour autrui du pays vient d'être validé par le conseil portugais de la procréation médicalement assistée. Cette première demande de GPA depuis le vote de la loi il y a un an avait été déposée par une femme de 30 ans qui a subi l'ablation de son utérus suite à une endométriose sévère. Mais ayant congelé ses ovocytes auparavant, elle peut avoir recours à une mère porteuse pour devenir, elle-même, mère. Prochaine étape dans le processus législatif: l'avis de l'Ordre des médecins portugais, qui n'a cependant pas d'effet contraignant. Ce sera la future grand-mère du bébé qui sera la mère porteuse.

Selon le site Publico, les 8 membres du Conseil ont donné leur feu vert à cette GPA un peu particulière puisque c'est la propre mère de la jeune femme, âgée de 50 ans, qui va porter l'enfant. Le texte impose également un contrat écrit entre les parties concernées qui précise notamment les dispositions à prendre en cas de malformation du foetus ou d'une éventuelle interruption volontaire de grossesse (IVG).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL