Grève du 12 septembre : quelles perturbations sont à prévoir ?

Evrard Martin
Septembre 11, 2017

A Brest par exemple, la municipalité annonce des perturbations dans les cantines, haltes d'accueil et pour les temps d'activités périscolaires. Alors qu'on lui demandait, il y a quelques semaines, s'il répondrait à l'appel de Jean-Luc Mélenchon, le syndicaliste avait botté en touche en expliquant que la CGT se mobiliserait deux jours avant pour célébrer la Journée pour la paix. Le Parti communiste a décidé de se joindre au mouvement, tout comme le syndicat étudiant de l'Unef et plusieurs organisations de jeunesse, qui défileront également.

Dans les airs aussi, des syndicats appellent le personnel à se mettre en grève.

Il est prévu "qu'un train sur deux" circule sur la ligne B du RER avec un changement de train à la gare du Nord. La CGT a en effet appelé de longue date à manifester ce jour contre les ordonnances réformant le droit du travail qui seront adoptées en conseil des ministres mercredi 20 septembre.

Le trafic devrait être perturbé sur le RER A (deux trains sur 3) et sur le RER B qui dessert Orly et Roissy (un train sur deux), mais trafic attendu normal dans le métro. Le Figaro fait le point sur l'ensemble des perturbations à prévoir. Sur la ligne A, deux trains sur trois devraient circuler, "avec une interconnexion maintenue avec le réseau SNCF".

À Marseille, la Régie des transports métropolitains (RTM) connaîtra aussi certaines perturbations. Les autres lignes de banlieue devraient être un peu moins impactées avec 3 trains sur 4 sur la ligne N et 4 trains sur 5 sur la ligne U, toujours selon la SNCF qui prévoit en revanche un trafic normal sur ses lignes TGV, Thalys et Eurostar.

Dans les aéroports, chez les contrôleurs aériens, l'Usac-CGT a appelé à s'opposer "par la grève et dans les manifestations" au "démantèlement du code du travail". La CGT, FO et SUD y ont déposé des préavis de grève. Mais il ne devrait pas conduire à des perturbations de trafic aérien, assure la DGAC dans un communiqué. "Des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure".

Dans le secteur pétrolier, la FNIC-CGT appelle au débrayage. "Pas une goutte de produit pétrolier ne doit sortir de nos raffineries, de nos dépôts", écrit la FNIC-CGT.

Il va falloir frapper vite et fort. Contrairement à 2016 où la mobilisation contre la loi travail avait duré de mars à septembre, cette-fois ci les syndicats n'auront pas plusieurs mois devant eux pour tenter de faire grossir leur mobilisation.

Même si la réforme du code du travail concerne le secteur privé, du côté de la fonction publique, la CGT et Solidaires ont appelé à la mobilisation. Cet appel pourrait être porté par un contexte " favorable: "annonce de projet de suppression du régime spécial de retraite de la SNCF, de 120 000 postes dans la fonction publique, gel du point d'indice. " C'est un mouvement d'ensemble que nous devons construire ". Le tout dans une ambiance électrique, car le président français Emmanuel Macron, en voyage à Athènes, a motivé ses adversaires avec une déclaration incendiaire: "Je serai d'une détermination absolue et ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrémistes!"

Mais la mobilisation pourra compter sur le soutien de politiques, dont le candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon, et des députés de la France insoumise.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL