Irma continue de dévaster la Floride

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

Malgré cette rétrogradation, les autorités américaines s'attendent à de graves inondations.

L'oeil de l'ouragan Irma a touché dimanche la pointe sud de la Floride, pilonnée par des vents de 215km/h et menacée par de brutales montée des eaux qui pourraient dépasser les 4 mètres, et se dirigeait vers les villes de la côte ouest du " Sunshine State ". Il devrait redevenir plus tard lundi une tempête tropicale.

Irma a déjà fait trois victimes en Floride, tuées dans des accidents de la route samedi et dimanche matin.

Le président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré dimanche l'état de catastrophe naturelle pour la Floride.

"J'espère qu'il n'y aura pas trop de gens sur son chemin (.) Nous avons essayé de mettre tout le monde en garde et pour la plupart ils sont partis", a lancé le président.

C'est cette montée des eaux, plus encore que les vents, que l'on redoute à Naples.

Les effets de cet ouragan de la taille du Texas n'épargnent pas la côte est.

Le quartier de Brickell sur le bord de mer est en partie inondé "par la marée qui passe au-dessus des digues" a témoigné à l'AFP Steven Schlacknam, un artiste de 51 ans. Plusieurs alertes ont été déclenchées, y compris pour la zone de Miami Beach. Plus de 600 000 foyers sont désormais privés d'électricité.

A 18 heures GMT, Irma se trouvait à 55 km au sud de Naples, sur la côte ouest de la Floride et affichait des vents de 195 km/h et se déplaçait à 19 km/h plein nord, selon le NHC, qui a mis en garde contre l'imminence de la marée de tempête à Naples et Marco Island.

En prévision, 6,3 millions d'habitants ont reçu ordre d'évacuer, soit le quart de la population de la Floride, contre 5,6 millions vendredi soir, selon les autorités.

Le gouverneur de Floride a averti qu'Irma serait pire que l'ouragan Andrew qui avait tué 65 personnes en 1992. Emmanuel Macron se rendra sur place dès mardi.

Alors que la facture devrait s'établir à au moins 1,2 milliard d'euros pour les assurances dans les seules îles de Saint-Martin (ravagée à 95%) et Saint-Barthélemy et que 27 personnes ont perdu la vie dans les Caraïbes, le cyclone dévastateur touche depuis dimanche 10 septembre la péninsule de la Floride, aux États-Unis, rapporte Le Monde.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL