Irma : Macron en chef de chantier aux Antilles

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

Après avoir fait au moins 19 morts durant son passage sur les Caraïbes depuis mercredi, l'ouragan a abordé Cuba par l'archipel de Camaguey à 03h00 GMT samedi, avec des rafales à 260 km/h, selon le Centre national américain des ouragans (NHC). "Les moyens sont là" a promis le chef de l'Etat en citant également "l'accès à l'eau", "le déblaiement", la restauration du téléphone et de l'électricité, et "aussi et surtout la santé et l'école". Puis ce sera la Géorgie et la Caroline du Sud.

" Plus de 1.000 personnes sont immédiatement intervenues sur site", a encore souligné le porte-parole, vantant " un service de sécurité civile en France d'un niveau exceptionnel ".

Irma a généré des vents à 295 km/h pendant plus de 33 heures, battant le record du super typhon Haiyan, qui en 2013 aux Philippines avait produit les mêmes vents pendant 24 heures.

De son côté, l'agence de notation Standard & Poor's estime que les ouragans Harvey et Irma "constituent pour l'instant un enjeu pour les résultats plus que pour les bilans". Mais les vents ont été beaucoup moins forts que prévu et ont épargné les infrastructures déjà durement éprouvées par le passage d'Irma.

Sur les côtes septentrionales de Cuba, des scènes de désolation ont rappelé les paysages ravagés d'autres îles des Caraïbes, avec pluies torrentielles, arbres tordus, toits de tôle envolés, lignes électriques coupées et vagues géantes. Les pillages et l'ouragan José qui s'approche. Il faudra "des semaines et des mois" pour un retour à la normale de l'électricité à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, a prévenu EDF.

Depuis quelques jours, ils sont des milliers d'américains à fuir l'état de Floride (Etats-Unis) alors que celui-ci doit être frappé d'ici les prochaines heures par l'ouragan Irma.

Malgré les promesses de reconstruction de l'île du gouvernement, Valérie Bouricand, une professeure de français dans le privé, se voit, elle aussi, difficilement retrouver du travail à Saint-Martin. Au total, 6,3 millions d'habitants - plus du quart de la population - du "Sunshine State" ont eu l'ordre d'évacuer. "Je suis en colère après Paris et sa gestion de crise", confiait Nicolas, fonctionnaire installé depuis six ans sur l'île. ", a demandé dimanche le député apparenté FN Gilbert Collard, considérant que " le gouvernement avait à peu près cinq jours pour se préparer " avant Irma". S'accompagnant de vents soutenus de 250 km/h, le phénomène se dirige vers la Floride, qu'il devrait atteindre dans la soirée de samedi.

Plus d'un millier de militaires et civils ont été déployés dans ces deux îles pour les opérations de secours, de nettoyage et de reconstruction.

Un dixième mort provoqué par Irma a été recensé sur l'île de Barbuda, 1600 habitants, frappée la première par l'ouragan et désormais "totalement dévastée", a déploré Gaston Browne, le premier ministre d'Antigua-et-Barbuda. Dominique, habitante depuis dix ans de Saint-Martin qui se trouvait en métropole au moment de l'ouragan, est venue chercher sa petite-fille de 15 ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL