Jean-Claude Juncker ne veut pas d'un budget pour la zone euro

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

Il compte ouvrir des négociations commerciales avec l'Australie (19e partenaire commercial de l'UE) et la Nouvelle-Zélande (49e partenaire commercial), qu'il souhaite conclure avant la fin de son mandat en 2019. Profitant du retour de la croissance dans la zone euro et d'une union politiquement plus resserrée - paradoxalement grâce au Brexit - le discours sur l'état de l'Union du président s'est révélé ambitieux. Nous n'avons pas besoin de structure parallèle. En effet, il a rappelé sa volonté à ce qu'il n'y ait pas "travailleurs de seconde classe" au sein de l'Union et que "ceux qui font le même travail, sur un même lieu, doivent toucher le même salaire".

"Notre avenir ne peut pas rester un simple scénario", a soutenu Jean-Claude Juncker devant les parlementaires européens, à l'issue de son discours sur l'état de l'Union. Nous n'avons pas besoin d'un budget à part de la zone euro.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker va proposer un "cadre" européen pour contrôler les investissements étrangers dans l'UE, afin de répondre à l'inquiétude de ses plus grands Etats membres face aux acquisitions étrangères, principalement chinoises, dans leurs secteurs stratégiques.

Le président français Emmanuel Macron a érigé en priorité ce chantier, et plaide pour un durcissement de la directive actuelle, responsable selon lui d'un "dumping fiscal et social" qui pourrait à terme entraîner un "démantèlement de l'Union européenne".

Il devra, pour y parvenir, convaincre les dirigeants allemands, dont les propositions vont jusqu'à présent bien moins loin et avec lesquels il prévoit d'écrire une feuille de route de réformes européennes d'ici la fin de l'année.

Et parce que les Européens ne sont " pas des partisans naïfs du libre-échange", le président de la Commission propose un cadre européen de contrôle des investissements stratégiques, qui consisterait en un examen approfondi de ces projets d'investissements étrangers et d'un débat.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL