Jean-Michel Blanquer va interdire les téléphones au collège

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

Rappelons que cette interdiction du portable dans les établissements scolaires jusqu'au lycée n'est pas une nouveauté puisqu'elle existe depuis 2010: l'article L511-5 du code de l'éducation précise déjà que "dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l'utilisation durant toute activité d'enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d'un téléphone mobile, est interdite". Interrogé mercredi par l'hebdomadaire L'Express, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé sa volonté de mettre en œuvre rapidement la promesse faite par Emmanuel Macron de faire disparaître les portables du collège.

Les téléphones qui sonnent pendant les cours, c'est bientôt fini.

Cette déclaration d'intention sur laquelle le ministre ne s'est pas enfermé dans un calendrier a laissé dubitatifs le syndicat d'enseignants SNES-FSU et la fédération de parents d'élèves PEEP. " ", a déclaré Gérard Pommier, le président de la Peep, lors de la conférence de rentrée. Ils mettent tous leur téléphone dans une boite? Où et comment les stocke-t-on ensuite? "Et comment sont-ils restitués à leur propriétaire "?

"Pour nous, ce n'est pas une question déterminante".

Ce n'est pas l'avis de Jean-Michel Blanquer. La preuve: depuis l'élection d'Emmanuel Macron et la constitution du nouveau gouvernement, les téléphones portables n'entrent pas en salle du Conseil des ministres. "Avec les principaux, les professeurs et les parents, nous devons trouver le moyen de protéger nos élèves de la dispersion occasionnée par les écrans et les téléphones", explique-t-il. "Il me semble que cela est faisable pour tout groupe humain, y compris une classe", a ajouté le ministre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL