L'échange musclé entre Emmanuel Macron et une habitante de Saint-Martin

Claudine Rigal
Septembre 17, 2017

On apprend ainsi que le président de la République, après avoir patrouillé au côté de la maréchaussée une partie de la nuit, a dormi sur un lit de camp à la gendarmerie de Saint-Martin. Il est vrai que ces détails pittoresques donnaient de solides arguments à ceux qui n'ont vu dans ce voyage qu'une grossière opération de communication.

Cette conseillère a d'ailleurs choisi l'endroit où le chef de l'Etat a passé la nuit. En faisant savoir qu'il décidait de passer la nuit sur place, le président montrait un dévouement sans limite.

Vendredi, l'Elysée a démenti ces informations. Selon le quotidien, le quiproquo viendrait de la réponse du président, sur le fait qu'il logerait "comme tous les habitants ", les journalistes extrapolant alors que le service de presse de l'Elysée assure qu'il n'a jamais été question d'un lit de camp.

" Est-ce que je peux me permettre de vous dire que ça se voit un peu, mais je ne vous demande pas de changer pour autant", a répondu Emmanuel Macron, alors que l'échange semblait se détendre, les deux interlocuteurs échangeant un sourire. Libération ajoute que l'épouse du gendarme qui a prêté sa maison aurait été "très vexée " de lire que le chef de l'Etat était logé dans des conditions spartiates.

Le journaliste de RTL présent à Saint-Martin maintient que l'entourage de Macron a bien souligné, à l'attention des journalistes, le caractère sommaire de l'hébergement présidentiel. Selon le site, le chef de l'Etat a toutefois dû se laver avec un seau, puisque l'eau a été coupée dans toute l'île.

"En fait, non, Emmanuel Macron n'a pas vraiment fait sa toilette mercredi matin avec un seau d'eau de pluie".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL