La princesse Mako renonce à sa royauté pour épouser un roturier — Japon

Evrard Martin
Septembre 5, 2017

Le mariage à venir l'exclut en effet de la famille royale en vertu d'une loi controversée qui ne s'applique qu'aux femmes.

Ce dimanche, la petite-fille de l'empereur du Japon a annoncé une grande nouvelle: elle vient de se fiancer.

Kei Komuro est un ancien camarade de classe de la princesse.

Agée de 25 ans, Mako veille doucement sur son fiancé "comme la lune", a-t-il dit avec poésie, ce à quoi la princesse lui a répondu que son sourire était "comme le soleil ".

Japon: la princesse Mako renonce à sa royauté par amour
La princesse Mako renonce à sa royauté pour épouser un roturier

Ensemble depuis de nombreuses années, ils rêvent de se marier.Kei a même fait sa demande il y a plus de trois ans, mais l'annonce de la nouvelle avait été repoussée à de nombreuses reprises.

Un responsable de la maison impériale a plus tard précisé aux médias que le mariage des deux tourtereaux aurait lieu "après l'été 2018", sans toutefois communiquer de date plus précise. Leur union signifiera pour Mako sa sortie de la famille impériale du Japon et la perte de son titre. Le Parlement japonais a voté en juin une loi permettant au souverain âgé de 83 ans de céder le trône à son fils aîné, le prince héritier Naruhito. Mais à cause de cela, elle va devoir renoncer à son titre.

Mais pour la suite, il n'existe actuellement aucun héritier mâle, et la chaîne de plusieurs siècles de succession par les hommes pourrait se voir brisée si Hisahito n'a pas de fils.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL