Le cardinal Barbarin sera jugé pour non-dénonciation en avril — Pédophilie

Claudine Rigal
Septembre 19, 2017

Outre Philippe Barbarin, cette enquête vise l'archevêque d'Auch Maurice Gardès et l'évêque de Nevers Thierry Brac de la Perrière, anciens membres du diocèse de Lyon, ainsi que Luis Ladaria Ferrer, secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican.

La Parole libérée saisit à nouveau la justice. Bernard Preynat, qui a officié dans le Roannais, a été mis en examen en 2016 pour des abus sexuels commis jusqu'en 1991 sur de jeunes scouts de la région. Les dates du procès ont été annoncées en marge de l'audience dite de consignation qui s'est tenue ce mardi à Lyon.

Cette affaire a déclenché un scandale sur l'attitude de l'Église et conduit l'institution à adopter de nouvelles mesures de lutte contre la pédophilie. Elle servira essentiellement à fixer la somme dont les plaignants doivent s'acquitter pour couvrir une éventuelle amende si d'aventure le tribunal jugeait leur procédure abusive. Une enquête classée sans suite au cours de l'été 2016. Ces dernières reprochent notamment au cardinal Barbarin de ne pas avoir dénoncé les agissements du père Preynat dès lors qu'il fut informé des faits, et de l'avoir maintenu en fonction, au contact d'enfants, jusqu'en 2015.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL