Le Havre : Siemens Gamesa confirme la construction de 2 usines d'éoliennes

Xavier Trudeau
Septembre 19, 2017

Le fabricant d'éoliennes hispano-allemand Siemens-Gamesa a annoncé mardi l'abandon de la turbine éolienne de 8 mégawatts développée jusqu'ici par Adwen, ancienne co-entreprise entre Gamesa et le français Areva. Le recours au tissu industriel local par le consortium et son fournisseur de turbines permettra la mobilisation de 750 emplois supplémentaires, indique Engie, membre du consortium Les Éoliennes en mer. "Notre société prévoit de créer un minimum de 750 emplois ".

Le maire du Havre, Luc Lemonnier, se félicite de cette nouvelle, soulignant que " l'avenir de la filière industrielle de l'éolien en mer est un sujet extrêmement important pour le territoire havrais ".

Deux permis de construire ont été déposés sur deux terrains quais Joannes Couvert et Hermann du Pasquier au Havre.

Siemens a annoncé ce mardi un changement de modèles pour les turbines qui équiperont les parcs éoliens de Dieppe-Le Tréport en Seine-Maritime et d'Yeu-Noirmoutier en Vendée. Tous deux ont soumis ce changement à l'approbation du ministre de la transition énergétique et écologique.

Pour le numéro un de l'éolien offshore, " le passage aux plates-formes D8 est la solution technique adoptée par les projets d'éoliennes en mer de Dieppe-Le Tréport et d'Yeu-Noirmoutier.

Les engagements industriels en France pris par Adwen sont confirmés par Siemens Gamesa Renewable Energy.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL