Le maire de Grenoble dit non au spectacle de Dieudonné

Pierre Vaugeois
Septembre 12, 2017

En pleine tournée pour son dernier spectacle intitulé La guerre, Dieudonné risque de ne pas poser ses valises à Grenoble. Le maire écologiste de la ville, Eric Piolle, a signé ce dimanche un arrêté d'interdiction pour ce show prévu le 28 octobre au Summum, comme le révèle Le Dauphiné Libéré.

Ce n'est pas la première fois ces derniers mois qu'un élu souhaite interdire dans sa ville un spectacle de Dieudonné.

Les scandales autour de Dieudonné ne se comptent plus.

C'est une nouvelle tournée qui débute mal. L'humoriste et polémiste Dieudonné pourrait ne pas pouvoir se produire à Grenoble (Isère) dans son nouveau spectacle "La Guerre". Pour expliquer sa décision, il invoque "un risque de troubles à l'ordre public" dans une ville qu'il estime sujette aux manifestations et protestations "très vives".

Éric Piolle a fait savoir dans un communiqué ce matin qu'il "avait été interpellé par un grand nombre de personnalités, par des structures et des mouvements politiques" qui se sont révoltés de la venue de l'artiste dans leur ville. "Toutes se sont exprimées sur l'incompatibilité entre les valeurs promues par l'artiste et les valeurs fondamentales de Grenoble, ville ouverte sur le monde et Compagnon de la Libération", a-t-il notamment déclaré. L'élu a indiqué qu'il ne voulait pas que "cela dégénère comme lors des meetings du Front national", précisant qu'il avait reçu de nombreux courriers et appels téléphoniques protestant contre la venue de l'humoriste controversé. En tant que maire, mon rôle est de garantir le respect de l'ordre public.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL