Le sommet mondial Climate Chance consolide les engagements de la société civile

Claudine Rigal
Septembre 16, 2017

Les travaux de la deuxième édition du "Sommet Climate Chance", dédié aux structures non étatiques impliquées dans la lutte contre le réchauffement climatique ont pris fin ce mercredi 13 septembre à Agadir, au sud du Maroc.

Ce Sommet est l'occasion pour les réseaux d'acteurs non étatiques et le secteur privé de s'exprimer et d'apporter des solutions concrètes à travers des forums et des ateliers sur des sujets clés tels que l'économie circulaire, la transition énergétique et l'emploi, l'entrepreneuriat écologique et social, l'innovation et la gestion des ressources naturelles ou encore l'adaptation et le financement climat. Surtout que la succession de cyclones et de typhons, aussi puissants que destructeurs, à l'image de José, Harvey et Irma, qui en plus de susciter la colère des acteurs engagés pour le climat à l'encontre des climat-sceptiques, rappelle l'extrême urgence d'une action globale pour faire face au changement climatique et ses effets dévastateurs.

Les signataires de cette déclaration ont estimé que la communauté internationale doit reconnaître la spécificité des défis du dérèglement climatique en Afrique, qui au niveau territorial, doit donner la priorité à l'accès à l'énergie, à l'aménagement du territoire et à la planification urbaine ainsi qu'à des actions d'adaptation.

Les élus locaux d'Afrique soulignent, d'autre part, que la majorité des NDC devrait se concrétiser au niveau des villes et des territoires, ce qui requiert l'implication des gouvernements locaux et régionaux afin de faciliter la mobilisation et la collaboration de tous les acteurs du territoire pour leur mise en œuvre effective sur le terrain. D'ailleurs, le président de la région Souss-Massa, Brahim Hafidi, et le président de l'Association Climate Chance, Ronan Dantec, coorganisateurs du sommet, n'ont pas manqué de se féliciter de la réussite déjà perceptible de ce sommet désormais incontournable de l'action climatique internationale.

Le 8e sommet Africités, qui se tiendra à Brazzaville en 2018, sera l'occasion de faire le point sur les actions décidées lors du sommet Climate Chance.

Salahdinne Mezouar, président de la COP22 avait déclaré auparavant à 2m que "la région du Souss est parmi les plus dynamiques au Royaume". La 2 journée de ce sommet mondial a été marquée par la déclaration des élus locaux et régionaux d'Afrique, soutenus par leurs confrères d'Europe et du monde entier, afin de renforcer leur engagement pour la lutte contre les changements climatiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL