Le taux du CICE abaissé en 2018 avant sa suppression en 2019 — Crédit d'impôt

Xavier Trudeau
Septembre 11, 2017

Enfin, Edouard Philippe a chargé Bruno Le Maire de préparer un "vaste plan d'actions pour la croissance des entreprises", que le ministre de l'Économie devra rendre d'ici le printemps prochain. En glissant dans les bonnes nouvelles un petit caillou: la baisse d'un point du CICE en 2018. Son taux va passer de 7 à 6% de la masse salariale.

"Ce qui va se jouer, c'est l'expression d'une très grande solidarité à destination de nos concitoyens qui pour beaucoup d'entre eux ont tout perdu, et notre capacité collective, à l'Etat bien sûr, aux habitants des deux îles, aux entreprise, de reconstruire un cadre de vie", a déclaré le Premier ministre.

Le mécanisme particulier du CICE imaginée sous François Hollande fait que les entreprises ne verront l'effet de cette diminution qu'en 2019.

Transformation du CICE en allègement de cotisation patronales. La France doit "tout faire pour encourager l'investissement, et récompenser la prise de risque des entreprises", a avancé le Premier ministre.

Dans ces prévisions de trajectoire budgétaire présenté cet été, le gouvernement avait d'ailleurs pris en compte cette dépense exceptionnelle et expliqué que cela provoquerait une remontée momentanée du déficit, ce qui explique que le gouvernement a d'ores et déjà annoncé que le déficit public remontera cette année, passant du 2,7 % espéré en 2018 à 2,9 % en 2019. La baisse s'effectuera par paliers successifs, ainsi en 2018 seuls les 500 000 premiers euros bénéficieront d'un taux de 28%; ensuite, tout le monde aura droit à un taux de 31% en 2019, jusqu'à parvenir à 25% en fin de quinquennat. Matignon a seulement confirmé qu'il serait "de l'ordre de 30 % ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL