Le Youtubeur PewDiePie de nouveau accusé de racisme

Pierre Vaugeois
Septembre 12, 2017

Cette fois, le YouTuber star PewDiePie n'aura pas cherché à arrondir les angles en se cherchant des excuses.

La polémique de trop. PewDiePie, l'un des plus célèbres YouTubeurs au monde, est sous le feu des critiques après avoir proféré des insultes racistes alors qu'il jouait à un jeu vidéo en ligne. "Je ne dis pas ça dans un sens péjoratif". Aujourd'hui, PewDiePie a présenté une vidéo d'excuses dont le ton aura le mérite d'être juste.

"Il est pire qu'un raciste qui s'ignore: il propage des âneries méprisables qui nuisent vraiment à la culture de cette industrie", s'est-il emporté, encourageant d'autres développeurs à suivre son exemple.

Le YouTubeur poursuit en se trouvant nul de ne pas avoir su apprendre des précédentes polémiques qui l'ont mis en cause - il aurait " souhaité " avoir appris et est déçu de lui.

PewDiePie, Felix Kjellberg de son vrai nom, s'est fait connaître en se filmant en train de tester des jeux vidéos ainsi que pour ses vidéos humoristiques. En février, il avait perdu des contrats avec YouTube ainsi qu'avec un des studios du groupe Disney après plusieurs vidéos contenant des insultes antisémites ou des références nazies. En septembre 2016, le Suédois avait été bloqué temporairement par Twitter après une blague sur le groupe Etat islamique. Il termine sa courte vidéo en affirmant que ce langage n'a pas sa place dans la communauté des joueuses et des joueurs qu'il espère voir grandir - c'est un peu ce que demandait hier le développeur de Firewatch à la suite de l'affaire.

Malgré son audience plus que conséquente - avec 57 millions d'abonnés, PewDiePie est le premier youtuber de la plateforme - le vidéaste n'en est pas à son premier dérapage raciste.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL