Leconte répond à Noah : "Faites-nous rêver"

Solenn Plantier
Сентября 13, 2017

Mais justement, attention à la décompression. A part une invasion de crickets ou la chute d'un météorite géant sur le stade de Lille où se joue la rencontre, on ne voit pas ce qui pourrait l'empêcher de battre en demi-finale le week-end prochain une équipe de Serbie privée de ses meilleurs joueurs. "Et dans le fond, ce n'est pas juste non plus", a jugé Yannick Noah, invité à s'exprimer sur le sujet mardi en conférence de presse. Il peut y avoir des matches difficiles mais j'espère qu'on perdra le moins de sets et de matches possibles. Sur la forme, ce n'est pas le moment. "On n'est pas forcément en pleine confiance et on est plutôt à l'écoute de conseils et d'idées pour pouvoir avancer", a expliqué le capitaine des Bleus.

Henri Leconte s'est payé les tennismen français la semaine dernière, dans Le Parisien: "Arrêtez de nous dire que vous voulez gagner un tournoi du Grand Chelem". Ils ne s'entraînent pas, ne font pas l'effort nécessaire. "Ils n'ont rien gagné et ils ont un melon ...", avait estimé l'ancien joueur de tennis, aujourd'hui consultant pour Eurosport, à propos des joueurs français. Nenad Zimonjic, qui mettra un terme à ses fonctions de capitaine à l'issue de cette campagne, alignera Dusan Lajovic (80e), Laslo Djere (95e), Filip Krajinovic (111e) et lui-même en pilier du double. Il y a quelque temps, quand il disait quelque chose on s'en foutait, voire on rigolait. "Maintenant, je ne sais pas, c'est repris par tout le monde, c'est étonnant". "Donc on va se faire confectionner des t-shirts avec un melon dessus", a conclu Noah avec humour.

D'autres rapports

Discuter de cet article