Les folates contre le risque d'autisme — Grossesse

Evrard Martin
Septembre 12, 2017

Les enfants dont les mères ont pris des doses élevées d'acide folique ou vitamine B9 au moment de la conception, soit 800 microgrammes par jour, ont moins de risques d'être atteint d'autisme lié à l'exposition aux pesticides, selon une étude publiée dans "Environmental Health Perspectives".

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont suivi 516 enfants âgés de deux à cinq ans.

A l'inverse, les femmes enceintes qui n'avaient pas, ou peu, consommé de vitamine B9, et qui ont été exposées durablement aux pesticides entre les trois mois avant la conception et les trois mois après celle-ci, ont exposé leurs enfants à plus de risques.

Les résultats de l'étude ont montré que les enfants dont les mères ont pris 800 microgrammes ou plus d'acide folique (la quantité dans la plupart des vitamines prénatales) ont eu un risque significativement plus faible de développer un trouble du spectre autistique (TSA), même lorsque leurs mères étaient exposées à des pesticides domestiques ou agricoles associés à risque accru. Ces nouveaux travaux s'adressent tout particulièrement aux femmes qui vivent dans des zones rurales où les pesticides sont utilisés à des niveaux élevés et qui souhaitent concevoir un enfant. "Les mères devraient essayer d'éviter les pesticides".

Les bons aliments						
		Le 29 août 2017		

 							L'épinard la verdure qui nous met de bonne humeur						S'il ne contient en réalité que très peu de fer
Les bons aliments Le 29 août 2017 L'épinard la verdure qui nous met de bonne humeur S'il ne contient en réalité que très peu de fer

Généralement les médecins prescrivent une prise quotidienne de 400 microgrammes/jour jusqu'à la 12e semaine d'aménorrhée.

L'acide folique est fortement recommandé pour les femmes enceintes.

La vitamine B9 est indispensable, notamment pendant la quatrième semaine de vie fœtale, lorsque le système nerveux du fœtus se forme. On sait qu'avant la conception (un mois avant) et durant le premier trimestre de la grossesse, cet apport en acide folique protège l'enfant de certaines malformations (spina bifida, bec-de-lièvre, malformations cardiaques...) et diminue le risque d'avortement spontané.

Les aliments les plus riches en folates sont: la levure alimentaire, le foie de volaille, le germe de blé, le haricot blanc sec, la graine de tournesol, la lentille, le cresson, le pissenlit, l'épinard, la mâche, la noix, l'oseille, la noisette, la chicorée, la graine de sésame, le brocoli, l'amande, les choux de Bruxelles... Cependant, cette alimentation n'étant pas suivie par toute la population, "une supplémentation médicamenteuse systématique est préférable pour plus de sécurité", indique l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) en France.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL