Les photos chocs de son agression dévoilées — Pierre-Ambroise Bosse

Solenn Plantier
Septembre 14, 2017

L'athlète a accepté de faire publier une photo de lui juste après son passage à tabac, une image saisissante qui témoigne de la violence des coups.

Pierre-Ambroise Bosse à son arrivée gare du Nord, à Paris, après avoir remporté le titre de champion du monde du 800m à Londres, le 12 août 2017.

Si Pierre-Ambroise Bosse a confié qu'il allait bien mieux depuis son agression à la sortie d'un casino le 27 août dernier, le champion du monde du 800 m est revenu sur ce souvenir douloureux cette semaine dans les colonnes de VSD. Au magazine VSD, le jeune homme de 25 ans a raconté cette terrible soirée passée dans un casino puis dans une boîte de nuit dans laquelle la pression autour de lui est montée petit à petit "de façon assez flippante". Je vanne gentiment et j'enclenche la première. La voiture commence à rouler tout doucement et là... je me prends une vilaine claque en pleine figure. J'ai laissé la vitre ouverte. Je tombe, sonné, je vois des pieds me frapper au visage, une avalanche de coups de pied, un truc de malade. Quelques heures plus tard, son visage a "triplé de volume", et les médecins craignent alors pour son œil. Résultat, une double fracture faciale, de nombreux hématomes et "la tronche comme dans un étau". Bosse avait déjà affirmé qu'il avait failli perdre un œil au cours de cette agression. "Jusqu'à la mi-octobre, je n'ai pas le droit de pratiquer la moindre activité physique", ce qui met en péril sa prochaine saison. Pierre-Ambroise Bosse explique que, pour tourner la page, il a décidé de s'investir auprès de l'association la Voix de l'enfant: "Je veux défendre les enfants, ces centaines de gosses battus, bafoués, méprisés, rudoyés, brutalisés. Ce sera mon combat".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL