Les prix au détail des médicaments varient d'une pharmacie à l'autre — Étude

Evrard Martin
Septembre 13, 2017

Au public, les tarifs sont négociés et déterminés par une entente entre le gouvernement et les pharmaciens, mais cette mesure ne concerne pas les 60% des Québécois qui sont assurés au privé.

Protégez-Vous a comparé le prix de quatre médicaments parmi les plus consommés au Québec en version générique: l'Effexor XR (dépression et anxiété), le Lipitor (hypercholestérolémie), le Norvasc (hypertension) et le Pantoloc (troubles du système digestif). "Pour les détenteurs d'une police d'assurance privée, le prix des médicaments varie de façon spectaculaire entre les chaînes de pharmacies, voire à l'intérieur d'une même chaîne", explique Catherine Crépeau, journaliste et responsable des sections Santé et Alimentation.

Par exemple, l'enquête démontrait que 30 comprimés de Lipitor qui coûtaient environ 16$ dans une pharmacie Brunet pouvaient coûter 37$ dans une pharmacie Familiprix. Au bout d'une année, c'est une différence de plus de 250 $ pour l'assuré et son assureur! Ainsi, la pharmacie des magasins de grande surface Costco a les prix les plus compétitifs (0,83 $ par comprimé), tandis que la bannière Pharmaprix est la moins avantageuse (1,09 $ par comprimé). Ainsi, pour chacun des quatre médicaments étudiés, certaines succursales d'Uniprix et de Proxim ont offert de meilleurs prix que Costco. Il faudra toutefois vous armer de patience, car certaines refusent de donner les prix par téléphone.

À compter de vendredi prochain, le 15 septembre, les pharmaciens devront indiquer sur leur facture le prix du médicament, la marge du grossiste et leurs honoraires. L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires tient à nuancer les résultats obtenus.

Par ailleurs, l'enquête conclut que l'achat de médicaments génériques sur Internet coûte rarement moins cher.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL