Les voitures à carburants fossiles bientôt interdites — Chine

Xavier Trudeau
Septembre 11, 2017

La Chine est actuellement en plein progrès pour faire avancer les voitures électriques sur son territoire, et une étape décisive pourrait être franchie bientôt: d'après Bloomberg, le pays serait sur le point d'interdire définitivement la vente de véhicules basés sur les énergies fossiles, et des régulateurs travailleraient actuellement sur un calendrier concret de ces mesures.

Le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information (MIIT) a "entamé des recherches" sur le sujet et "va établir un calendrier en lien avec les administrations concernées", a assuré ce week-end le vice-ministre de l'Industrie Xin Guobin. Les autorités ne donnent pas de date encore, ce qui n'est pas le cas de la France et du Royaume-Uni qui veulent cesser la vente de voitures diesel ou à essence d'ici 2040.

Pour encourager le développement des véhicules à énergie nouvelle, des subventions allant jusqu'à la moitié du prix de départ sont accessibles.

Ce discours a contribué à faire bondir le titre de BYD, constructeur chinois spécialiste de l'auto électrique, lundi à la Bourse de Hong Kong: il grimpait d'environ 6% vers 04h00 GMT. 28 millions de véhicules ont été vendu l'an dernier, représentant un bond de 13% par rapport à l'année précédente. Sur ce total, les voitures propres représentent 1,7 %.

Il s'agirait d'un système complexe où chaque véhicule vendu représenterait un certain nombre de crédits, plus généreux pour les voitures électriques.

Selon elle, les subventions seront graduellement réduites et une nouvelle politique sur les véhicules à énergie nouvelle sera instaurée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL