Libération du père Tom Uzhunnalil — Yémen

Claudine Rigal
Septembre 13, 2017

Cette attaque avait fait 16 morts, dont quatre religieuses des Missionnaires de la Charité, la congrégation fondée par mère Teresa. Elle n'a jamais été revendiquée et el-Qaëda a nié toute implication. L'ONA a publié deux photos de l'ex-otage qui y apparaît en bonne forme. L'une le montre descendant d'un petit avion et l'autre posant habillé d'une tunique traditionnelle omanaise, portant une longue barbe blanche.

La ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj a, via Twitter, annoncé la libération d'Uzhunnalil. "L'évêque d'Abou Dhabi", Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique pour l'Arabie méridionale, a juridiction sur les territoires d'Oman, des Emirats Arabes Unis et du Yémen, où le P. Thomas Uzhunnalil, prêtre salésien indien, avait été enlevé le 4 mars 2016 par un groupe djihadiste. Il s'est ainsi adressé en décembre 2016 au pape François, lui demandant d'intervenir pour obtenir sa libération et indiquant qu'il avait des problèmes de santé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL