L'Opep relève sa prévision de la demande mondiale en 2018

Xavier Trudeau
Septembre 13, 2017

Les investisseurs se préparent aussi selon M. Smith à la publication mercredi du rapport hebdomadaire sur les niveaux de stocks de produits pétroliers aux États-Unis.

Les prix du pétrole perdaient un peu en valeur hier en cours d'échanges européens, cependant les analystes confiant vis-à-vis de la capacité des efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de rééquilibrer le marché.

Vers 10H35 GMT (12H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 53,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 27 cents par rapport à la clôture de vendredi. Le contrat octobre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a gagné 16 cents, soit 0,33%, à 48,23 dollars le baril après avoir reculé auparavant jusqu'à 47,73.

La baisse est principalement due à une chute de la production libyenne de 112.300 barils par jour, alors que des affrontements armés ont empêché le pays d'extraire du pétrole le mois dernier.

L'Opep et d'autres pays partenaires, dont la Russie, ont décidé fin 2016 de réduire leurs extractions pour limiter l'offre sur le marché mondial et tenter de redresser les prix du baril. "Il est évident que le rééquilibrage du marché est en cours, soutenu par une forte adhésion de l'Opep et de ses partenaires aux objectifs de production qu'ils se sont eux-mêmes imposés dans l'accord de coopération".

"La baisse des réserves terrestres et maritimes est visible", a affirmé le secrétaire générale de l'Opep Mohammed Barkindo, lundi soir à Oxford Le ministre saoudien de l'Energie soutient d'ores et déjà une prolongation de l'accord.

Le rapport mensuel revoit également à la hausse la demande mondiale en 2017 et en 2018.

Arrêtées au 8 septembre, ces chiffres devraient être affectés par la tempête Harvey, qui a immobilisé les raffineries texanes cette semaine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL