L'opposition parlementaire rejette l'ordre du jour, la session extraordinaire suspendue — Togo

Claudine Rigal
Septembre 12, 2017

'Le projet d'ordre du jour est totalement en déphasage avec l'actualité.

"Je crois que nos collègues de l'opposition auraient du bien informer les populations sur les démarches de transmissions de textes à l'assemblée nationale et les démarches d'examen de ces textes en commission avant qu'ils n'arrivent en plénière", a déclaré Christophe TCHAO, président du groupe parlementaire UNIR.

Pour Jean Pierre Fabre chef de File de l'opposition togolaise, le Togo traverse depuis plusieurs semaines une situation de tension liée à l'absence des réformes. La mobilisation n'a pu donc avoir lieu devant le siège du parlement comme le prescrivait le mot d'ordre de l'opposition.

"L'attention du peuple togolais aujourd'hui, est polarisée sur les réformes". A ses yeux, vu la situation de crise dans le pays, il n'est pas normal de faire une session extraordinaire consacrée au budget. Elle a été suspendue et rependra demain mercredi 13 septembre, après une conférence du bureau du Parlement et des présidents.

La session extraordinaire prévue ce mardi n'a pas été à son terme. La zone a été bouclée dès les premières heures de la matinée par les forces de l'ordre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL