Macron ne regrette "absolument pas" ses propos sur les "fainéants"

Claudine Rigal
Septembre 11, 2017

A Toulouse, Emmanuel Macron en rajoute une couche sur " les fainéants " accusés de vouloir freiner la " transformation " de la France et notamment la réforme du droit du travail. L'Élysée n'a pas réussi à éteindre la polémique en assurant que le chef de l'Etat pensait aux responsables politiques des quinze dernières années. Immature. C'est un Président immature.

Outre les propos du président qu'il juge déplacés, Benoît Hamon s'en est également prix au style d'Emmanuel Macron: "Je trouve que c'est immature de passer son temps à consteller de symboles puisés dans l'antiquité - Jupiter -, dans l'Ancien régime - Versailles -, dans l'Empire avec Napoléon et ses généraux". Invité ce lundi 11 septembre au micro de BFMTV/RMC, l'ancien député des Yvelines l'a martelé sur tous les tons: "Il est sympathique, jeune mais surtout immature".

"On ne parle pas comme cela" a dit l'ancien candidat socialiste à la présidence de la République. Qui est cynique? C'est un comportement immature. Consteller l'exercice du pouvoir de symboles du pouvoir personnel et autoritaire. "Il faut écouter le discours avec calme et apaisement, c'est une fausse polémique, je n'ai jamais été dans l'invective", a souligné le locataire de Matignon en répondant à un journaliste de Quotidien.

Qui sont ces fameux "fainéants"?

Souvent, on reproche aux autres ses propres turpitudes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL