Nokia France suspend son PSE jusqu'au 2 octobre, annonce Griveaux

Xavier Trudeau
Septembre 19, 2017

Un sursis pour les salariés de Nokia.

Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie Benjamin Griveaux, le 14 septembre lors d'une réunion à Bercy avec des salariés et des représentants syndicaux de divers sites de Nokia en France.

Benjamin Griveaux, qui avait reçu les syndicats du groupe finlandais la semaine dernière, a fait cette annonce à l'issue d'une réunion d'une heure trente avec Thierry Boisnon, président de Nokia France.

"Nous avons revendiqué ce report" Pascal Guihéneuf, délégué central CFDT à franceinfo. L'équipementier télécoms finlandais a accepté de suspendre la mise en œuvre de son plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) portant sur la suppression de 562 emplois en France jusqu'au 2 octobre.

"On a donné un peu de temps au temps", comme les syndicats le demandaient, "ça veut dire que ça bouge", a commenté PascalGuihéneuf. Or, selon Benjamin Grivaux, malgré "l'engagement qui avait été pris en 2016 lors du rachat d'Alcatel Lucent d'avoir 2 000 emplois sur la R&D [recherche et développement], donc 500 embauches d'ici la fin 2018, le compte n'y est pas à ce stade".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL