Opposé au Japon, un joueur brésilien fait un geste raciste — Coupe Davis

Solenn Plantier
Septembre 16, 2017

Guilherme Clezar était un joueur inconnu jusqu'à ce jour. Le Brésilien pointe à la 244e place et n'a toujours pas remporté le moindre match sur le circuit ATP en 11 tentatives. Opposé à Yuichi Sugita vendredi, il a fait appel au hawkeye après qu'un juge avait annoncé sa balle faute. Il a mimé les yeux bridés en direction d'un arbitre de ligne, devant le public d'Osaka.

Un journaliste brésilien a en effet diffusé la séquence sur Twitter et le geste de Clezar a ainsi été qualifié de raciste. Le joueur ayant présenté ses excuses dans un message publié sur la page Facebook de la Fédération brésilienne, il n'a pas été exclu de la compétition et pourra être aligné dimanche en simple. "Nous avons été très bien reçus ici et j'entretiens d'excellentes relations avec les joueurs originaires de pays divers sur le circuit". Même si je ne comprends pas, je reconnais que le geste ne correspond pas aux valeurs de respect, de bonne humeur, de solidarité et d'émotions que le sport nous transmet. "Je veux exprimer mes regrets et mes excuses les plus sincères".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL