Pas de "baisse brutale des dotations" en 2018, confirme Macron — Collectivités

Evrard Martin
Septembre 6, 2017

Le porte-parole du gouvernement a annoncé, ce mardi 5 septembre, qu'il n'y aura "pas de baisse de la dotation globale de fonctionnement des collectivités locales dans le budget 2018". A l'époque, le chef de l'Etat alors candidat à la présidentielle avait proposé un contrat avec les collectivités locales, a rappelé Christophe Castaner.

Le porte-parole du gouvernement est on ne peut plus clair.

Les aides de l'Etat aux collectivités locales sont chaque année de 50 milliards d'euros.

"On veut prendre le temps de discuter avec les collectivités locales (.) pour diminuer les dépenses de fonctionnement et augmenter l'investissement".

"Pour 2018, je vous le confirme officiellement, je n'ai pas souhaité procéder à une baisse brutale des dotations qui s'inscrive dans la droite ligne de 2017", a déclaré le chef de l'Etat. "Les crédits d'aménagement du territoire, de politique de la ville et l'ensemble des dotations aux collectivités seront maintenus". (.) Cet engagement oblige, puisque j'ai demandé aux collectivités territoriales de faire des économies de fonctionnement.

L'effort ailleurs que dans la baisse des dotations?

Comme prévu, les dotations de l'État aux collectivités locales vont baisser cette année. Le gouvernement a déjà annulé début août des crédits de l'État pour un montant d'environ 300 millions d'euros, mais le budget 2018 lui, ne sera pas baissé pour mettre en place une concertation avec les élus locaux sur la planification des économies à venir. L'objectif du gouvernement est de les réduire de 13 milliards sur l'ensemble du quinquennat, sachant que cette dotation globale de fonctionnement représente 20% du total des dépenses publiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL