" Personne ne me fera arrêter " — Toifilou Maoulida

Solenn Plantier
Septembre 13, 2017

Désormais sans club depuis la fin de son bail avec Tours en juin dernier, Toifilou Maoulida (38 ans) n'a absolument pas l'intention de raccrocher les crampons. L'ancien Lensois espère bien rebondir rapidement et veut fêter ses vingt ans de carrière en ayant trouvé une équipe. C'est seulement moi qui déciderai.

Le Mahorais a eu des possibiltés en Suède et en Chine mais il avait trop peu de temps pour se décider. Regardez Benjamin Nivet. À mes yeux, il était encore le meilleur joueur de Ligue 2 la saison passée. Cette saison, il a quarante ans et il est toujours titulaire en Ligue 1. À mon âge, un club a plus tout à gagner qu'à perdre en me prenant. Ça, c'est sûr. J'ai reçu des offres de National 1, 2 et 3 au début du marché des transferts d'été. J'ai vécu trois montées et trois maintiens improbables.

Le cas échéant, il n'écarte pas la possibilité de poursuivre au niveau amateur.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL