S&P abaisse la note de Hong Kong

Xavier Trudeau
Septembre 23, 2017

Après un premier avertissement par Moody's en mai dernier, la notation chinoise vient une d'être abaissée cette fois par Standard & Poor's de "AA-" à "A+".

Dans son rapport, l'agence juge que la période prolongée d'augmentation du crédit a augmenté les risques économiques et financiers.

L'endettement public et privé en Chine depuis 2009 inquiète.

S&P s'attend en outre à ce que la croissance du crédit se maintienne, durant les deux ou trois ans à venir, à des niveaux susceptibles de continuer à aggraver progressivement les risques financiers qui pèseront sur le pays. A contrario, mi-juillet, l'agence Fitch a maintenu stable la note de la Chine.

Mais ces projets financés à crédit plonge un peu plus le niveau de la dette, que le gouvernement tente de mettre " sous contrôle ".

La dette totale, hors secteur bancaire, pourrait dépasser 290% du PIB d'ici 2022, contre 235% l'an dernier.

Conscient des risques financiers, le régime s'efforce certes de resserrer la vis, en sabrant les industries endettées et surcapacitaires vivant à crédit; en durcissant ses réglementations dans l'immobilier; et en renforçant la supervision du secteur financier afin d'étouffer la "finance de l'ombre", grande pourvoyeuse de crédits non régulés.

L'agence précise que l'abaissement de la note à A+ est assortie d'une perspective stable.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL