Salut les terriens : Jean-Pierre Pernaut assume ses propos sur les migrants

Pierre Vaugeois
Septembre 11, 2017

Jean-Pierre Pernaut, présentateur du "13 Heures " de TF1.

Son confrère n'a pas manqué de lui rappeler cette expérience: " le seul reproche qu'on puisse vous faire c'est de ne pas toujours respecter la neutralité journalistique: vous avez regretté l'acharnement contre les anti-mariage gay, l'acharnement contre Marine Le Pen, sans compter les migrants qui prennent la place des sans-abris dans les centres d'hébergement ". Ouverture aujourd'hui d'un centre humanitaire pour héberger 400 hommes porte de la Chapelle à Paris, la mairie prévoit 50 à 80 arrivées par jour.

Jacques Legros est-il frustré d'être l'éternel joker de Jean-Pierre Pernaut? A l'occasion de son passage dans "Salut les terriens", le journaliste est revenu sur ses propos sur les migrants. Quelques mois plus tard, le CSA avait estimé que les propos tenus par le journaliste "pouvaient encourager un comportement discriminatoire" et que la formulation choisie "était de nature à sous-entendre que les migrants seraient privilégiés par les autorités publiques par rapport aux personnes sans domicile fixe". Il y a deux informations en même temps, je les donne en même temps.

Mais voilà: Jean-Pierre Pernaut ne voit pas bien où est le problème. Conclusion, on m'a accusé de vouloir les mettre opposition.

Laurent Baffie tente de lui expliquer pourquoi évoquer ces deux sujets en même temps pose problème. "Non, je ne veux rien dire! Le reste c'est de la bien-pensance", a-t-il asséné.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL