Toshiba sur le point d'annoncer le repreneur de sa filiale de mémoires

Xavier Trudeau
Septembre 14, 2017

Toshiba a surpris mercredi avec un nouveau rebondissement dans l'interminable feuilleton dramatique de la vente de son activité de puces-mémoires, alors même que le temps est compté.

Après moult hésitations et rebondissements, le conglomérat a indiqué qu'il avait choisi de négocier avec un consortium emmené par le fonds américain Bain Capital et le sud-coréen SK Hynix.

"Nous espérons parapher le plus tôt possible un accord définitif qui remplisse nos objectifs", a déclaré un vice-président de Toshiba, Yasuo Naruke. La finalisation de l'opération elle, demandera très certainement au moins un semestre, probablement davantage si Western Digital ne parvient pas à trouver de terrain d'entente avec son ex-partenaire.

"Il est inexact que nous ayons décidé", a réagi Toshiba dans un bref commentaire, ajoutant "nous divulguerons au plus vite toute information qui devrait l'être". L'Américain, qui a saisi la justice dans cette affaire, rappelle qu'il défendra jusqu'au bout l'intérêt de ses actionnaires. Les créanciers de Toshiba pressent le conglomérat de conclure un accord sur ses puces afin d'éviter de comptabiliser une nouvelle fois un actif net négatif, ce qui pourrait avoir comme conséquence sa radiation de la cote. Il entendait les lever si Toshiba le choisissait comme repreneur de Toshiba Memory, mais se montre déterminé à camper sur ses positions dures si Bain Capital emportait définitivement la mise.

Si Western Digital tient la corde, cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y a plus aucun espoir pour les deux autres groupes d'enchérisseurs dirigés par respectivement par Foxconn et Bain Capital (deux groupes dont fait partie Apple cette fois). L'agence Dow Jones a ainsi avancé le nom d'Apple, qui souhaiterait un redressement rapide de son fournisseur nippon pour contester l'hégémonie mondiale de Samsung Electronics sur le segment des mémoires NAND.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL