Un homme clé des attentats du 13 novembre toujours recherché

Claudine Rigal
Septembre 19, 2017

Selon les informations de France Inter, les autorités sont toujours à la recherche d'un suspect des attentats du 13 novembre et de l'attaque du Thalys. La police ne dispose que de très peu d'informations à son sujet.

Les enquêteurs ne disposent que de son surnom "Abou Walid".

Abou Walid "pourrait faire couler le sang, il ne faudrait pas trop attendre pour le neutraliser", s'inquiétait un juge d'instruction en décembre 2016.

Qui est le mystérieux Abou Walid?

Il semblerait qu'il a également été en contact avec Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur des attentats qui ont frappé le Bataclan et plusieurs bars à Paris le 13 novembre 2015.

Selon la radio, qui cite les PV d'audition de personnes interpellées dans le cadre de ces dossiers, cet homme a joué un rôle important dans l'attaque avortée du Thalys par Ayoub el-Khazzani, maîtrisé par des soldats américains en vacances au moment où il allait passer à l'acte le 21 août 2015. Il a notamment ravitaillé les différentes planques des terroristes. C'est d'ailleurs Ayoub el-Khazzani qui livre une description physique de son complice présumé aux enquêteurs, en janvier. C'est ainsi que l'a présenté l'assaillant du Thalys, précisant qu'il pourrait être d'origine turque et passé par la Belgique. Il serait âgé de 24 à 25 ans. Une petite barbe, des lunettes, des cheveux plaqués en arrière assez costaud et les yeux légèrement bridés? "Il est possible qu'il soit belge selon moi". Dans ses auditions, l'attaquant du Thalys ne le reconnaît sur aucune des photos présentées par les enquêteurs et affirme ne l'avoir vu dans aucun média. Presque deux ans après les attaques qui ont fait 132 morts à Paris, ce fantôme demeure au coeur de l'enquête.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL