Un triple antiviral prometteur — Sida

Evrard Martin
Septembre 22, 2017

Des chercheurs du groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont développé une combinaison d'anticorps neutralisant le virus du sida triple antiviral présenté comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida.

Désormais, si l'agent a d'ores et déjà été testé sur des cellules humaines, un test clinique devra être mis en place.

Ces anticorps ont été produits grâce à l'ingénierie génétique pour détecter et neutraliser plusieurs cibles infectieuses simultanément. "Cette approche a le potentiel d'améliorer la protection contre le VIH et constitue également une fondation pour de nouveaux traitements contre le cancer et des maladies auto-immunes et infectieuses", estime ce chercheur, également directeur général adjoint de Sanofi.

Une avancée de taille vient rallumer l'espoir d'un traitement préventif efficace pour lutter contre le virus du sida, responsable actuellement d'environ 1 million de morts par an dans le monde, d'après les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce test réunira des volontaires sains et d'autres porteurs du VIH. Un premier test a été mené sur trois groupes de huit macaques. Les deux premiers ont reçu deux anticorps simples, et le troisième, le triple antiviral. Une expérience menée sur des macaques a montré que les singes étaient protégés contre deux souches du virus du Sida, bien mieux qu'avec les anticorps naturels à partir desquels l'anticorps modifié est dérivé. La majorité des animaux dans les deux premiers groupes, cinq et six sur huit respectivement, ont été infectés et aucun dans le troisième groupe traité avec le triple anticorps, ont précisé les chercheurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL