Une campagne pour sensibiliser aux dangers de l'alcoolisation fœtale — Grossesse

Evrard Martin
Septembre 7, 2017

Les personnes interrogées sont 64% à savoir qu'un verre de vin ou de bière est tout aussi dangereux qu'un verre d'alcool fort, contre 53% deux ans plus tôt. Un événement qui s'inscrit dans le cadre journée mondiale de sensibilisation au syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF), qui aura lieu le 9 septembre prochain. Mais si l'évolution est " encourageante", reste qu'elle mérite d'être renforcée. C'est pourquoi Santé publique France évalue régulièrement au cours d'enquêtes l'impact de ce message auprès de la population. Un message clé " vous buvez un peu, il boit beaucoup "!

Le cerveau est souvent l'organe le plus abîmé lorsqu'il y a consommation d' alcool pendant la grossesse et cela ne se voit pas tout de suite.

Par ailleurs, certaines fausses croyances sont en recul: 21% des Français pensent qu'il est conseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse, contre 27% en 2015.

Malgré cette prise de conscience, une partie des femmes enceintes maintient des consommations sous forme d'alcoolisation ponctuelle importante (API), qui concerne entre 0,4% et 7,2% des femmes enceintes, a rapporté une étude publiée le 16 mai dernier dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Notons aussi, qu'aujourd'hui les trois-quarts (75%) des Français se disent choqués par la consommation d'alcool pendant la grossesse alors qu'ils n'étaient que 69% à s'émouvoir de ce comportement en 2015, ajoute Santé publique France.

Les effets néfastes de l'alcool sur la santé de l'enfant, tels les retards de croissance, les anomalies physiques ou encore les troubles de la mémoire, sont également mieux connus. Le docteur Denis Lamblin (Président de SAF France) parle du syndrome de l'alcoolisation foetale, il était l'invité de la matinale avec Philippe Dornier.

"Des enfants qui connaîtront des problèmes de neurodéveloppement, qui affecteront leurs facultés cognitives et leur capacité à devenir des adultes autonomes".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL