30 ans pour Erkan Pekgoz — Affaire Nohlan

Claudine Rigal
Octobre 20, 2017

La cour d'assises des Pyrénées-Orientales a rendu son verdict jeudi soir dans l'affaire Nohlan: ErkanPekgoz, le beau-père du petit garçon a été condamné à 30 ans de prison ferme. Nohlan, 2 ans et demi a été tué en 2012 à Perpignan. Il était accusé de violences ayant entraîné le mort.

Les délibérations ont duré moins de deux heures et demi.

L'avocat du beau-père va faire appel.

Le jury est allé au-delà des réquisitions de l'avocate générale qui avait réclamé 25 ans de réclusion et a prononcé une peine de 30 ans, soit le maximum encouru. Elle a été condamnée pour "non dénonciation de mauvais traitements et abstention volontaire d'empêcher un crime".

Lors des quatre jours de procès, Laure Filly-Darricau et Erkan Pekgoz se sont renvoyés la responsabilité de la mort de Nolhan. Les médecins légistes avaient constaté sur son corps de multiples hématomes, des marques de strangulation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL