AF66 : le convoyage de l'A380 d'Air France à l'étude

Claudine Rigal
Octobre 12, 2017

Il est actuellement à Goose Bay où le moteur N°4 va être déposé.

L'Airbus A380 (F-HPJE) d'Air France accidenté en vol, au-dessus du Groenland, le 30 septembre 2017, va être convoyé pour être réparé.

Dans un premier temps, le réacteur endommagé va être démonté et acheminé au Pays-de-Galles où son constructeur, General Electric, va l'étudier, a indiqué une source au BEA. Une première étape avant le convoyage de l'appareil vers l'Europe. Cette opération sera assurée par des équipes d'Air France et d'Airbus. "À noter que devant la complexité logistique de ces différentes opérations, le calendrier prévisionnel s'étalera sur plusieurs semaines ". La soufflante s'est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l'entrée d'air.

Ce dernier a littéralement perdu sa partie avant en plein vol alors que 497 passagers et 24 membres d'équipage se trouvait à bord. Les pilotes ont donc dérouté l'appareil qui s'ait posé sans autre problème sur la base militaire située dans le Labrador.

Il s'agit de la première avarie de ce genre affectant un moteur GP7200 d'Engine Alliance, co-entreprise de General Electric et Pratt & Whitney.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL