Airbus: le conseil exprime son soutien à Enders, l'enquête interne se poursuit

Xavier Trudeau
Octobre 13, 2017

Pris dans la tourmente d'une vaste enquête britannique anti-corruption, la plus haute direction d'Airbus a reçu hier le soutien des représentants des actionnaires du groupe aéronautique.

Airbus fait l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, la France, l'Autriche et l'Allemagne, au sujet d'irrégularités présumées liées à l'obtention de contrats.

Denis Ranque, le président du conseil d'administration assure que la divulgation des problèmes de "conformité" par Airbus lui-même aux autorités britanniques a été faite "avec l'aval unanime du conseil d'administration".

"Ces décisions ont été prises avec l'aval unanime du conseil d'administration et les mesures ont toutes été dirigées par Tom Enders, le président exécutif du groupe", ajoute le groupe.

En Autriche, Tom Enders figure parmi les personnes visées par l'enquête sur la vente des 18 avions de combat Eurofighter en 2003.

Airbus a chargé cette année des experts externes de passer en revue ses pratiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL