Bombardier étudie plusieurs options pour son pôle aéronautique

Xavier Trudeau
Octobre 17, 2017

Bombardier serait à la recherche d'investisseurs pour ses activités aéronautiques et envisage même la vente de certains actifs, rapporte Bloomberg. Ni Bombardier ni Airbus n'ont désiré commenter l'information. Rappelons que le constructeur canadien est actuellement à mi-parcours d'un plan de redressement quinquennal mis en place après avoir songé au dépôt de bilan en 2015.

Le géant Airbus figurerait parmi les acquéreurs potentiels, selon l'agence américaine, qui cite des sources anonymes.

Les informations dévoilées surviennent à la suite de deux décisions préliminaires récentes du département américain du Commerce qui se traduisent par l'imposition de droits compensatoires d'environ 300 pour cent sur les CSeries envoyés aux États-Unis, ce qui accroît la pression sur les liquidités de la société.

"Le pôle aéronautique de Bombardier traverse une passe difficile: la demande pour ses avions turbopropulsés et régionaux est médiocre et le nouvel appareil CSeries donne lieu à un contentieux commercial avec Boeing", indique Reuters. Mais ces discussions sont lentes en raison des visées des différentes parties prenantes, en particulier la province du Québec qui détient 49% du capital de Bombardier. "Ce n'est pas toujours la logique qui l'emporte".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL