Calendrier confirmé avant 2 importantes phases d'essai — EPR de Flamanville

Xavier Trudeau
Octobre 9, 2017

Dans un communiqué de presse publié ce lundi matin, Électricité de France a en effet présenté l'agenda des futures phases d'essais d'ensemble, préliminaires indispensables à la mise en service de la nouvelle tranche de la centrale de Flamanville, dans la Manche, une tranche qui sera alimentée par le premier réacteur nucléaire de type EPR construit en Europe. EDF précise que les essais dits "à froid" (avec de l'eau à température ambiante) débuteront lors de la deuxième quinzaine de décembre 2017 et dureront environ deux semaines. " On va faire circuler l'eau pour la première fois avec les pompes primaires dans l'ensemble de la chaudière nucléaire et donc on va tester et mesurer toutes les pressions, les débits et voir si tous les systèmes se comportent normalement", a expliqué Laurent Thieffry, directeur du projet Flamanville 3. Pression supérieure à celle de ce circuit en phase d'exploitation. " Là on va tester l'ensemble des systèmes, l'ensemble des fonctionnalités d'exploitation et de sûreté comme s'il y avait du combustible en cuve", a détaillé Laurent Thieffry.

Un coût de 10,5 milliards d'euros.

Le démarrage du réacteur reste prévu pour la fin du quatrième trimestre 2018, tandis que le coût du projet continue d'être estimé à 10,5 milliards d'euros, selon EDF.

Le chantier EPR de Flamanville avance "conformément au planning annoncé en septembre 2015" et sa mise en service est toujours prévue "à la fin du 4e trimestre 2018", a indiqué lundi EDF. Le chantier, qui a démarré en 2007 et devait initialement durer cinq ans, a accumulé les retards et imprévus.

Dans le détail, Areva prévoit le lancement des essais à chaud en décembre 2017, suivis d'un chargement du combustible en août 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL