Dopage: des puces sous la peau des athlètes pour mieux les pister?

Solenn Plantier
Octobre 13, 2017

Connaître en tout temps l'emplacement des athlètes sur le globe?

Les acteurs de la lutte antidopage pourraient prochainement se doter d'une nouvelle arme de dissuasion. "Je crois que pour lutter contre le dopage, nous devons utiliser toutes les technologies dont nous disposons", a déclaré Mike Miller, le directeur général de la WOA, lors d'une conférence de presse mardi à Londres. "Eh bien, nous sommes une nation d'amoureux des chiens, nous sommes prêts à pucer nos chiens et ça ne semble pas leur faire de mal, alors pourquoi ne sommes-nous pas prêts à nous pucer nous-mêmes?"

"Certains estiment que cela représente une violation de la vie privée. C'est un club, et ceux qui ne veulent pas se soumettre aux règles du club n'ont qu'à pas le rejoindre", a encore précisé le directeur général de la WOA, qui représente 100.000 olympiens dans le monde.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL