Emmanuel Macron annonce une loi pour mieux rémunérer les agriculteurs — Alimentation

Xavier Trudeau
Octobre 11, 2017

S'exprimant en clôture de la première partie des États généraux de l'alimentation, Emmanuel Macron a justement donné ses pistes pour faire face à la paupérisation des agriculteurs.

Selon la sécurité sociale des agriculteurs (MSA), leur revenu moyen en 2016 a augmenté de 4 % à 5 % par rapport à celui de 2015 mais il reste compris entre 13.000 et 15.000 euros annuels, soit entre 1.083 et 1.250 euros par mois.

Car aujourd'hui, producteurs et éleveurs sont bien souvent les grands perdants de la guerre des prix menée par les industriels et les distributeurs.

Les distributeurs et les professionnels de l'agroalimentaire vont devoir s'engager également à relever leur prix sous contrôle de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Une démarche qui a provoqué la colère de Michel-Edouard Leclerc qui a dénoncé cette hausse massive des prix qui s'annonce chez la concurrence de ses propres établissements, et qui ne serait qu'une manœuvre effectuée sous couvert d'aider les agriculteurs. Une chose semble certaine à l'issue de ces Etats généraux: les consommateurs devront mettre la main à la poche.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL