Energies renouvelables en 2016 : La capacité photovoltaïque mondiale augmente de 50%

Xavier Trudeau
Октября 5, 2017

Bonne nouvelle pour la planète: les alternatives aux énergies fossiles (éolien, solaire, l'hydroélectricité.) vont continuer leur percée d'ici à 2022, avec le solaire pour fer de lance, souligne l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport annuel sur les énergies renouvelables publié mercredi.

La capacité photovoltaïque mondiale a progressé de 50% en un an! "Nous prévoyons une croissance de la génération d'électricité renouvelable deux fois plus rapide que celle du charbon et du gaz naturel", a affirmé le directeur général de l'AIE, Fatih Birol, lors d'une conférence de presse. Dans les cinq prochaines années en effet, près de 1.000 gigawatts de nouvelles capacités d'énergies renouvelables seront installés, soit une croissance de 43%.

Et si le charbon restera la première source d'électricité à cette date, "les énergies vertes vont réduire l'écart de moitié en seulement cinq ans".

En ce qui concerne la production d'électricité, l'AIE prévoit une augmentation de l'électricité renouvelable de plus d'un tiers d'ici à 2022 et à plus de 8 000 terawattheures, ce qui équivaut, précise-t-elle, à la consommation totale de la Chine, de l'Inde et de l'Allemagne combinée. La Chine sera le premier contributeur, grâce aux objectifs ambitieux du gouvernement et à ses incitations économiques pour lutter contre la pollution de l'air qui affecte ses grandes villes. L'Inde pourrait voir la croissance de ce type d'énergies dépasser celle de l'Union européenne d'ici 2022, pour arriver en deuxième position, aux côtés des Etats-Unis, avec la perspective d'un doublement de ses capacités actuelles. Cette évolution sera portée par les politiques d'incitation menées en faveur du sous-secteur et la réduction du coût des énergies photovoltaïque et éolienne. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

D'autres rapports

Discuter de cet article