"Groupe parlementaire " Liberté Démocratie " : "L'opposition d'attaque pour une Assemblée de " Renouveau "

Claudine Rigal
Octobre 13, 2017

Le groupe parlementaire Liberté et Démocratie est prête en pour l'ouverture de la Session ordinaire unique de l'année en cours. Cette séance visait à faire comprendre aux parlementaires les actions à mener pour des relations fortes entre le Parlement et l'Administration. Il faut dans le cadre de l'Assemblée nationale, poser la question. A cet égard, un délai de dix jours est attribué pour l'étude du budget.

"Il a pensé que nous avons besoin d'une participation qualitative à l'Assemblée nationale", a révélé Madické Niang, qui explique que sur les 19 députés que comptent le groupe Wattu Senegaal, seuls 4 ont déjà siégé à l'hémicycle.

Le président du groupe parlementaire " Démocratie et liberté " a décliné la feuille de route qu'il compte dérouler à l'Assemblée nationale.

Un plan de travail a été établi pour se rapprocher du peuple au mieux. "Cette voix est notre principale arme en tant que minorité "... "D'abord nous nous comporterons comme des députés du peuple sénégalais, c'est-à-dire des députés qui auront en bandoulière les intérêts du Sénégal et qui feront de sorte que les Sénégalais de toutes les couches sociales puissent se retrouver dans ce que nous faisons". En marge de la rencontre, le président du groupe parlementaire s'est prononcé sur le mandat du président de la République. Mais une fois de plus, je dis que cette Constitution de 2016 pose énormément de problèmes. Mais avec l'absence de mesures transitoires, le Président, selon Madické Niang, va considérer que son premier mandat n'est pas concerné et qu'il fera deux mandats. Nous allons y réfléchir et voir ce que nous pouvons faire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL