Haute-Savoie. Convoqué à la gendarmerie à cause de son troupeau

Claudine Rigal
Октября 20, 2017

Julien Chatelain a 27 ans, et il est éleveur à Vailly (Haute-Savoie), une commune de 900 âmes.

On marche sur la tête... Afin d'exercer son activité, il emprunte avec son troupeau de 10 vaches une route communale entre la ferme et les champs.

Mais apparemment ce n'est pas du goût de tout le monde. Il risque d'ailleurs une amende. Une plainte contre ce petit producteur de lait de a été déposée pour obstruction sur la voie publique.

"Nous venons de quitter messieurs les gendarmes qui sont venus nous annoncer qu'une plainte a été déposée contre nous car nous empruntons la route deux fois par jour avec nos vaches pour la traite", raconte-t-il.
Je ne pensais pas déranger avec mes vaches. Même si les usagers quotidiens des petites routes de campagne sont normalement coutumiers des ralentissements de circulation parfois provoqués par les tracteurs et les animaux, il faut croire que cette conductrice avait à cœur de se montrer procédurière.

Interrogé par Le Parisien, le jeune éleveur n'a aucune idée de l'identité de celui ou celle qui a porté plainte contre lui mais estime qu'il s'agit certainement "d'une personne venue s'installer récemment et qui ne supporte pas de patienter quelques instants au volant de sa voiture, derrière les vaches".

"C'est pour eux qu'on se lève tous les matins pour produire du lait, faire de la céréale, lâche-t-il au micro de RMC".

En attendant, Julien Chatelain a décidé de partager son histoire sur Facebook.

Une chose est sûre, Julien peut désormais compter sur des milliers de soutiens...

D'autres rapports

Discuter de cet article