L'épidémie fait 54 morts à Madagascar — Peste

Evrard Martin
Octobre 13, 2017

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 6 octobre fournir 1,2 million de doses d'antibiotiques pour lutter contre la peste qui frappe Madagascar, et 244 000 doses supplémentaires sont attendues dans les jours à venir.

Huguette Bello alerte M. Le Ministre des Affaires étrangères sur la propagation inquiétante de l'épidémie de la peste à Madagascar.

La stratégie de riposte proposée par la Croix-Rouge malgache a été définie en concertation avec l'OMS et le Ministère de la Santé Publique, il comporte 5 principaux axes: la surveillance à base communautaire et le traçage des cas-contact, la mobilisation communautaire / changement de comportements, l'assainissement et la gestion des déchets, la lutte anti-vectorielle, l'évaluation continue. L'épidémie, qui a commencé au mois de septembre, a déjà touché 500 personnes et a fait 54 morts sur l'île. A Madagascar, malgré les mesures prises par les autorités sanitaires, la quasi-totalité des districts est désormais touchée par l'épidémie, les zones rurales comme les villes. La capitale malgache est particulièrement concernée cette année.

Le ministère malgache de la santé et l'OMS forment également des agents de santé locaux à repérer et à prendre en charge les patients et à rechercher les personnes qui ont été en contact rapproché avec des patients symptomatiques afin qu'elles puissent bénéficier d'un traitement protecteur. C'est l'un des rares pays où la peste demeure à l'état endémique. Trois cent vingt deux cas sont des cas de peste pulmonaire. Elle souhaite également savoir si des recommandations d'ordre sanitaire seront prises quant aux déplacements entre Madagascar et la France et singulièrement entre Madagascar et La Réunion voisine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL