La croissance en forte hausse en 2017, selon le FMI — Europe émergente

Xavier Trudeau
Octobre 10, 2017

En Roumanie, dont la croissance avait grimpé de 4,8% l'année dernière, le rythme devrait s'accentuer en 2017, à 5,5%, avant de ralentir à 4,4% en 2018.

"Au-delà du court terme, la croissance (économique) devrait augmenter progressivement mais à un niveau à peine supérieur à celle de la population", écrit l'institution financière, qui insiste sur la persistance des "risques de ralentissement" pesant sur les principales économies de la région.

La région, qui avait enregistré une croissance de 3,1% en 2016, comprend cinq membres de l'Union européenne (la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie, la Roumanie et la Pologne), la Turquie et la Serbie ainsi que quatre autres pays de l'ex-Yougoslavie (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine et Monténégro) et enfin l'Albanie.

L'Algérie n'est pas le seul pays touché par la récession.

Il s'agit d'une hausse de 0,3 points de pourcentage par rapport à la prévision précédente de 2,7% effectuée en avril.

Le sursaut de l'économie mondiale, qui a commencé à se faire sentir au premier semestre, se confirme cet automne, avec une croissance mondiale attendue à 3,6 % en 2017 et à 3,7 % en 2018.

Parmi les plus performants en perspective en 2017 figurent la Côte d'Ivoire (+7,6%), le Sénégal (+6,8%), l'Ethiopie (+8,5%) et la Tanzanie (+6,5%).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL