La dernière maison de Picasso adjugée 20196 millions d'euros aux enchères

Pierre Vaugeois
Octobre 12, 2017

Catherine Hutin-Blay, fille de Jacqueline Roque et belle-fille du peintre, hérite du mas, le laissant à l'abandon pendant 21 ans. Quant à la maison en elle même, il y a entre il y a entre 1.700 et 2.400 m2 habitables, mais elle souffre d'un environnement un peu bruyant, avec une servitude de passage pour les promeneurs.

Aujourd'hui mise à prix 20,2 millions d'euros, cette propriété située près de Cannes, dans les Alpes-Maritimes, avait été acquise en 1961 par le maître espagnol, juste après son mariage avec Jacqueline Roque, sa dernière épouse. Un feuilleton immobilierAvant Pablo Picasso, cette maison a appartenu à la famille Guinness. Winston Churchill y a séjourné régulièrement pendant ses vacances.

Un acheteur annoncé n'a pas pu rassembler les fondsLa demeure a récemment failli tomber dans l'escarcelle d'un financier d'origine sri-lankaise, Rayo Withanage. De la poudre aux yeux, selon l'avocat Maxime Van Rolleghem, qui intervient pour la banque néerlandaise Achmea Bank, créancier de l'actuel propriétaire des lieux: "Il a fait campagne pour dire qu'il l'avait achetée, hors enchères et à l'amiable, mais ce n'est pas vrai". Des visites ont eu lieu fin septembre mais impossible de savoir qui enchérira ce jeudi. Personne ne connaît les projets de Rayo Withanage, qui doit encore payer le prix dans les deux mois...

Jeudi matin, aucun autre enchérisseur ne s'étant présenté au tribunal, c'est donc cet homme d'affaires, à la tête de la société d'investissement immobilier BMB, fondée en 2004 avec un prince du riche État pétrolier de Brunei, qui a été adjudicataire du bien. Le terrain inclut également un terrain de tennis, une piscine, un spa, un hammam, une cave à vin de 5 000 bouteilles et un jardin méditerranéen de trois hectares. L'habitation principale, modeste du temps de Picasso, date du XVIIIe siècle et a été profondément restaurée. Un marchand d'art belge rachète la propriété en 2008 pour un montant compris entre 10 et 12 millions d'euros, rénove entièrement l'endroit, déboursant 10 millions d'euros en travaux, avant de la mettre en vente pour 170 millions d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL