Le PCF demande la démission d'un adjoint après des propos sexistes — Montauban

Claudine Rigal
Octobre 13, 2017

Mardi, il a publié sur son profil personnel Facebook une petite phrase que le porte-parole du parti communiste du Tarn-et-Garonne a décrite comme des "propos sexistes inacceptables, véritable diatribe où se mêlent sexisme, misogynie et propos rétrogrades et dégradant".

Philippe Fasan, auteur-compositeur de variété et de musique country dans la vie civile, siège depuis mars 2014 au conseil municipal de Montauban, où il a été élu sur la liste de Brigitte Barèges, en tant que maire-adjoint en charge des quartiers du secteur nord-est.

Le parti communiste du Tarn-et-Garonne demande la démission d'un maire adjoint de la ville.

. "Alors que 123 femmes sont mortes en 2016 sous les coups de leurs conjoints, que le sexisme ordinaire se propage dans toutes les strates de la société, il n'y pas de places pour la tolérance à l'égard de ceux qui s'expriment de telle manière", a-t-il écrit sur son compte Facebook en réponse au commentaire de l'élu. Sexiste moi? A la maison, j'ai une femme, deux filles, deux chattes et 20 poules. "En tant que maire de Montauban, elle doit prendre ses responsabilités dans les plus brefs délais".

C'est une citation. La phrase est entre guillemets. Alors sexiste. Je ne vais pas m'excuser. Je n'ai rien fait de mal. Je n'ai pas violé des enfants, a ajouté Philippe Fasan.

A France 3 Occitanie, Philippe Faisan a répondu: "C'est une citation". Et d'ajouter: "Pour moi Facebook est un espace de liberté et d'expression ou l'on peut rire et s'exprimer". Ce n'est pas le cas pour tout le monde et je le regrette. La démission doit venir de l'élu local sous la forme d'une lettre adressée à la préfecture du département. Je suis offensé. Je suis blessé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL