L'effondrement du toit du Terminal 2E de Roissy au tribunal

Xavier Trudeau
Octobre 20, 2017

Une si longue attente. Bilan: quatre morts et sept blessés. Treize ans plus tard, l'instruction judiciaire vient de se terminer: Aéroport de Paris et trois autres sociétés sont renvoyées devant le tribunal correctionnel, selon une information d'Europe 1.

Dans ce dossier qu'a pu consulter Europe 1, les expertises sont accablantes: l'ouvrage était "très proche de la ruine dès sa construction", écrivent les experts.

Le terminal 2E a été dessiné par le concepteur de Roissy-CDG, l'architecte Paul Andreu, alors directeur de l'architecture et de l'ingénierie d'ADP. Un poste que celui qui a aussi signé l'Opéra de Pékin a quitté en 2003. L'ouvrage de prestige, dont la construction avait coûté 650 millions d'euros, avait été inauguré moins d'un an auparavant.

L'enquête administrative, réalisée dans les semaines ayant suivi le drame, avait conclu à un défaut de réalisation et de conception du bâtiment, la section effondrée étant considérée comme trop fragile dès l'origine. "Des fissurations existaient dès le début", avait expliqué le président de la commission d'enquête, Jean Berthier, évoquant "une structure dont les réserves initiales de sécurité étaient faibles".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL