Les finances locales s'améliorent mais les problèmes demeurent — Cour des comptes

Claudine Rigal
Octobre 11, 2017

La Cour des comptes vient de rendre public son cinquième rapport annuel sur la situation financière et la gestion des collectivités territoriales. L'écart entre leurs recettes et leurs dépenses est de 4,2 milliards d'euros: une économie liée en grande partie à une meilleure maîtrise de leurs dépenses de fonctionnement. La situation des collectivités territoriales s'améliore pour la deuxième année consécutive.

Pour autant, leur situation financière reste fragile et très diverse au sein même de chaque catégorie de collectivités. Selon Didier Migaud, "cela laisse entrevoir une baisse des effectifs des agents territoriaux en 2016, qui devra être confirmée par les données statistiques de la fonction publique".

"Encore en cours de déploiement, ces textes, qui ont notamment fait passer le nombre de régions de 22 à 13, n'ont "?que partiellement simplifié l'architecture institutionnelle locale, a asséné Didier Migaud.

La Cour des comptes salue donc "le résultat des efforts de gestion engagés depuis 2014", mais regrette que cette épargne ne se traduise pas par de l'investissement dans les collectivités. L'Etat devra, selon elle, maintenir une contribution des collectivités au redressement des finances publiques en tenant "davantage compte de la diversité de leurs niveaux de richesses et de charges".

Sur la situation financière des collectivités des départements d'outre-mer: Les collectivités de La Réunion, Guyane, Guadeloupe et Martinique présentent dans l'ensemble une situation financière fortement dégradée.Sur l'impact des dépenses sociales sur l'équilibre financier des départements: La forte croissance des dépenses, sociales des départements, due pour moitié au RSA, constitue le premier facteur de la dégradation de la situation financière des départements avant 2016.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL