Les parents d'un garçon victime d'une malformation poursuivent Monsanto — Glyphosate

Evrard Martin
Octobre 4, 2017

Théo, 10 ans, a une malformation de l'œsophage qui l'empêche de parler et respirer normalement.

avec de graves malformations de l'oesophage et du larynx, le petit garçon a subi plus d'une cinquantaine d'opérations depuis sa naissance. Le garçonnet, qui respire grâce à une trachéotomie, va bientôt subir sa 52e opération.

Sabine Grataloup a utilisé l'équivalent du Round Up au tout début de sa grossesse, sur un terrain qui jouxte la propriété familiale, en août 2006.

L'annonce intervient en plein débat sur l'utilisation de cette substance, autorisée dans l'Union européenne jusqu'à fin décembre. Sabine a décidé de porter plainte et de saisir la justice.

L'avocat de la famille, Me William Bourdon du barreau de Paris, doit annoncerr dans les tous prochains jours si la plainte sera déposée au pénal ou au civil. Une mère de famille accuse le désherbant, fabriqué par Monsanto, d'être à l'origine des malformations de son enfant, selon RTL. Une première mondiale pour des malformations dues au glyphosate. "Au cas de Théo Grataloup s'ajoute un autre cas similaire, déjà connu, en Argentine".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL